Burundi vs Gabon: la qualification ou le deuil

Ce samedi 23 mars, le Burundi livre un match qualifié de vie ou de mort contre le Gabon dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations CAN  prévue  au mois de juin en Egypte. Un match nul qualifierait le Burundi pour la phase finale.

C’est un match capital pour les deux pays. Partout, les personnes  de tous âges ne parlent que de cette rencontre entre les Hirondelles du Burundi et les Panthères du Gabon. Ce duel débutera à 15h00 au stade Prince Louis Rwagasore.

Les 25 joueurs convoqués par l’entraîneur burundais, Olivier Niyungeko, évoluent à l’étranger. Ils ont répondu présents. Selon le chargé des compétitions à la Fédération de Football du Burundi, FFB, Yussuf Mossi, tous les joueurs sont bien portants et n’attendent que le coup d’envoi de cette rencontre.

Pour ce match, un nul ne suffit pour que le Burundi participe à la prochaine Coupe d’ Afrique des Nations. Ce résultat n’est pas impossible pour les Hirondelles. Au match allé qui s’est déroulé à Libreville, le Burundi y a décroché un match nul d’un but partout.

Au Burundi, même une victoire est possible. Les attaquants Saido Berahino de Stock City en Angleterre et Fiston Abdul Razak de la  Jeunesse Sportive de Kabili en Algérie possèdent des qualités de fins buteurs. Ils peuvent à eux  seuls changer le cours du match et  propulser le Burundi à la CAN pour la première fois de son histoire. Il faudra tout de même être vigilant car Pierre Emerick Aubameyang, l’attaquant attitré d’Arsenal, actuellement 2ème meilleur buteur du championnat anglais a indiqué à la presse gabonaise qu’il va au Burundi pour qualifier son pays. Ses qualités ne sont plus à démontrer, à la défense burundaise de bien le quadriller afin de ne pas plonger tout un pays  dans le deuil.

Cette rencontre entre les Hirondelles et les Panthères est prise au sérieux par les autorités burundaises et le staff technique. Tous les Burundais sont mobilisés, mais les tarifs peuvent produire un effet contraire.

En effet, le ticket du pourtour est à 5000 francs burundais, les tribunes A et D sont à 20.000, B et C à 50.000 tandis que la tribune d’honneur n’a pas de prix fixe. Un ticket sponsor d’au moins 500.000 francs sera exigé pour entrer dans cet espace VIP. Quant aux entraînements, ils se déroulent à huit-clos et les joueurs sont logés à Nonala Beach, un hôtel au bord du Lac Tanganyika à quelques 8 kilomètres de la ville Bujumbura pour éviter toute distraction.

L’équipe pressentie pour débuter cette rencontre :

                                 Jonathan

        Karim       Frederic     Ngando     Christophe

                          Bigirimana     Pierro (ou Papy Faty)

         Cedrick              Berahibo               Hussein ( ou Selemani)

                                         Fiston

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *