Le retour des 600 militaires burundais de la Somalie encore reporté

Le rapatriement des militaires burundais en mission en somalie qui devraient être fait ce 17 mars n’a pas eu lieu. Nos sources en provenance de l’AMISOM disent que le rapatriement de ces 600 militaires pourrait se faire dans un mois.
La question de la suppression des positions qui posaient problème entre l’Union Africaine et le commandement du contingent burundais a été résolue.
Des sources au sein de l’AMISOM précisent que l’Union Africaine leur a déjà promis de supprimer la position située à Kismayo dans le 6ème secteur dit multinational. Toutefois, la question qui se pose maintenant pour eux est que le transport de leurs engins notamment l’armement et le personnel n’a pas encore trouvé solution car il exige beaucoup de moyens. Ces mêmes sources affirment que parmi les exigences figure une procédure de trois à quatre semaines pour la location d’un grand bateau qui doit assurer le transport d’au moins une semaine pour les blindés et d’autres véhicules militaires jusqu’à Mogadishio. Les sources ajoutent qu’un dialogue est en cours pour que les 600 militaires soient payés par l’Union Africaine pour ce mois de mars 2019.
Pour rappel, les 600 militaires devaient avoir quitté la Somalie depuis le 27 février, selon la mesure prise par l’UA de réduire le contingent burundais de mille hommes. Les 400 autres sont déjà à Bujumbura.

Sangiza Nabandi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *